Comment bien choisir les croquettes de votre chat ?

Publié le : 5 août 2021

[caption id="attachment_1283" align="alignnone" width="1024"]Choisir les croquettes de votre chat - VetPocket Photo du beau Noon de @noon_lechat 💕[/caption]

 

Bien nourrir votre chat est essentiel pour l’aider à rester en bonne santé. Correctement équilibrée, son alimentation peut prévenir de nombreuses maladies. Vous voulez savoir comment choisir les croquettes de votre chat ? Mais vous êtes perdu au milieu des multiples gammes de croquettes ? Nous allons vous expliquer les fondamentaux de la nutrition féline, et vous donner quelques clés pour vous aider à mieux comprendre la composition d’un paquet de croquettes.

 

Choisir les croquettes de votre chat en comprenant son régime alimentaire 

Le régime alimentaire du chat

Tout d’abord, quelques éléments à prendre en compte pour mieux choisir les croquettes de votre chat.

Le chat est carnivore, et appartient à l’ordre des Félidés ; bien qu’il ait évolué au côté des hommes, il a conservé un régime carnivore strict, par son comportement indépendant et chasseur. Cela implique que les chats ont besoin d’une quantité importante de protéines dans leur alimentation, d’autant plus que leur tube digestif manque d’enzymes adaptées à la digestion des glucides.

⚠ Attention, cela ne veut pas pour autant dire que votre chat ne peut se nourrir que de viande !

Le chat peut digérer et d’absorber de petites quantités de glucides simples et d’amidon cuits (5 à 8 g/kg/jour). Les glucides sont aussi une source de fibres, nécessaires à la bonne hygiène digestive, qui ne sont pas digérées mais fermentées au niveau du côlon. Elles apportent également des prébiotiques, qui favorisent le bon fonctionnement de la flore intestinale.

De plus, l’organisme du chat n’est pas capable de synthétiser certains éléments. Notamment les vitamines, les acides aminés (taurine, arginine, méthionine, cystine) et l'oméga-3 (acide arachidonique). Il faudra donc lui apporter par son alimentation, puisque ces éléments sont essentiels à sa bonne santé.

Les nutriments essentiels à connaître pour choisir les croquettes de votre chat

Résumons les nutriments essentiels d'une ration pour bien choisir les croquettes de votre chat : 

  • Les protéines, éléments majeurs de son alimentation, sont la source principale d’énergie. Elles permettent le déroulement de nombreuses réactions du métabolisme, notamment grâce aux hormones et aux enzymes. Elles apportent également des acides aminés, dont 11 sont essentiels ; la taurine est spécifiquement nécessaire chez le chat.
  • Les lipides, ou matières grasses, sont nécessaires en quantité limitée bien qu’elles soient très bien valorisées par l’organisme du chat. Ces nutriments ont plusieurs rôles : ils constituent la structure, sont une réserve énergétique et permettent la fonction des membranes cellulaires.
  • Les glucides, comme l’amidon ou le glucose, sont une source d’énergie et précurseurs du métabolisme.
  • Les fibres, (non absorbés mais fermentés), pour garantir un bon fonctionnement du système digestif.
  • Les macroéléments minéraux, comme le calcium ou le phosphore, indispensables à l’entretien des os et au bon équilibre des réactions internes au corps.
  • Les oligoéléments minéraux, comme le fer ou le zinc, doivent être apportés en petite quantité afin d’assurer le bon fonctionnement des organes.
  • Les vitamines, leurs fonctions et propriétés sont très variées, elles sont indispensables au maintien de la santé de votre chat.

 

Sachez que les besoins nutritionnels de votre animal vont évoluer tout au long de sa vie. La composition de ses croquettes va sensiblement se modifier quand il deviendra adulte, puis sénior. Les composants seront les mêmes, mais leurs proportions vont changer pour répondre aux spécificités de sa tranche d’âge.

La fréquence des repas

Pour finir, sachez que l’estomac du chat est de petite taille. Il faudra veiller à lui donner plusieurs petits repas fréquents, selon sa ration quotidienne nécessaire. Cette prise alimentaire est plus adaptée chez le chat, en accord avec son comportement de chasseur (jusqu’à 12 repas par jour).

 

Recommandations alimentaires chez le chaton

Chez le chaton, l’enjeu principal de l’alimentation est de permettre une bonne croissance. Les nutriments doivent être apportés en quantité adaptée et doivent être de qualité, afin d’assurer la bonne santé future de votre chat. Les croquettes doivent donc être suffisamment riches en énergie, sans être trop grasses !

Pour commencer, le chaton a des besoins protéiques plus élevés que l’adulte, d’environ 10%. L’apport en protéines doit donc être adapté, ce qui est évalué par le rapport protido-calcique ou RPC, mesuré en g/Mcal. Chez le jeune en croissance, le RPC recommandé est de 90 g/Mcal.

Les matières grasses doivent aussi être apportées en quantité suffisante, afin d’assurer l’appétence de l’aliment. La quantité recommandée est de 22,5 g/Mcal.

Enfin, il conviendra d’apporter des oméga-3, indispensables au bon développement rétinien et cognitif, à hauteur de 0,025g/Mcal. Mais aussi des macroéléments et des oligoéléments minéraux, notamment du calcium (2 à 2,5 g/Mcal), du phosphore (1,8 à 2,1 g/Mcal) et du potassium (1 à 2g/Mcal). Tous ces éléments sont essentiels, puisqu’ils permettront un bon développement musculaire et osseux, et donc une bonne croissance !

 

Recommandations alimentaires du chat adulte 

Une fois sa croissance terminée, les besoins de votre chat vont varier. Les enjeux d’une bonne alimentation sont différents. Ils tournent principalement autour du maintien d’un poids stable, et de la prévention de l’apparition de maladies. Par exemple, les problèmes cardiovasculaires, rénaux, urinaires ou l’obésité, surtout après stérilisation.

Il faut commencer par savoir la quantité de calories que doit consommer votre chat pour maintenir son poids stable, c’est-à-dire son besoin énergétique.

 


Besoin énergétique

Il se calcule grâce à la formule suivante : BE (kcalEM/j) = 100 x P0,67 x k3 x k4

Cette formule prend en compte les particularités de votre chat, avec différents facteurs :

  • k3 est le facteur physiologique, compris entre 0,8 et 3, et varie selon l’âge et le niveau de croissance (k3 = 1 pour un adulte non stérilisé) ;
  • k4 est le facteur pathologique, à prendre en compte si votre animal souffre d’une quelconque maladie.

Attention, sachez que la stérilisation diminue le besoin énergétique de votre chat de 20 à 30% ; il faudra donc être vigilant et revoir la ration de votre animal avec votre vétérinaire, pour éviter de lui apporter trop d’énergie et risquer un problème de surpoids.


Une ration doit contenir : 

  • 6 grammes de protéines/kg/jour.
  • Des lipides, nutriment le plus énergétique, à hauteur de 10 à 30% de matière sèche (MS) pour les chats de poids normaux (9 à 17% de MS chez les chats inactifs).
  • Des fibres représenteront moins de 5% de MS, sauf chez les chats sédentaires (apport recommandé entre 5 et 15% de MS). Les fibres présentent l’avantage d’avoir une faible valeur énergétique tout en procurant une sensation de satiété.
  • Des macroéléments minéraux : la part de calcium sera comprise entre 0,9 et 1,2% de MS, contre 0,5 à 0,8% de MS pour le phosphore. Entre 1 et 1,5, le rapport Ca/P est idéal.  Enfin, le sodium sera présent à hauteur de 0,2 à 0,6% de MS (FEDIAF, 2018).

 

Recommandations alimentaires du chat âgé

Les chats peuvent atteindre un bel âge de vie, et on considère que votre compagnon devient « sénior » à partir de 11 ans. Son comportement et son organisme évoluent. Il devient moins actif et il perd de la masse musculaire au profit de masse graisseuse. Son alimentation devra s’adapter à sa sédentarisation possible, mais surtout à d’éventuelles pathologies. En effet, son système immunitaire devient plus fragile, et des problèmes cutanés, rénaux ou cardiaques peuvent apparaître. Chez le chat de plus de 13 ans, le besoin énergétique augmente alors que la capacité à digérer les lipides et protéines diminue (Bellows et al., 2016).

Tous ces enjeux sont à prendre en compte pour choisir les croquettes de votre chat. Globalement, les besoins en nutriments seront les mêmes, mais ces derniers devront être de meilleure qualité. Les principales adaptations à prévoir seront :

  • La part de phosphore apportée par l’alimentation (si l'animal souffre de problèmes rénaux, il faudra limiter l'apport). La recommandation est inférieure à 0,7% de MS, pour un ratio Ca/P d’environ 2 ;
  • Les protéines devront être de haute qualité; celle-ci dépend de la valeur biologique, c’est-à-dire le pourcentage de la protéine réellement utilisée par l’organisme, et de la digestibilité, soit le pourcentage de protéines ingérées qui n’est pas excrété dans les selles. Cette dernière est influencée par l’âge de votre chat, ses éventuelles pathologies, ou encore par la méthode de cuisson de l’aliment. Chez le vieux chat, on recherche des protéines hyperdigestibles et d’excellente valeur biologique ;
  • Il peut également être intéressant de complémenter la ration en nutriments, notamment en anti-oxydants qui vont aider le système immunitaire, et en omégas-3, notamment chez les chats souffrant de problèmes rénaux ou d’arthrose.

 

Les besoins énergétiques de votre chat évoluent. En fonction de son âge, de son activité et d’enjeux variés comme la croissance, les maladies ou le maintien d’un poids stable. Une alimentation équilibrée est donc une des clefs de la bonne santé de votre compagnon, qu’il faudra surveiller et adapter au besoin avec l’aide de votre vétérinaire.

 

Avantages et inconvénients des croquettes

Choisir de nourrir son chat avec des croquettes présente certains avantages. Cet aliment est déjà complet et équilibré. Les nutritionnistes étudient la composition et l'adaptent aux différentes tranches d'âge. Il est possible de faire plusieurs repas (chose très importante chez le chat), de quantifier et surveiller la quantité apportée.

En revanche, les croquettes présentent l’inconvénient d’être sèches et souvent caloriques.

 

Lire l'étiquette d'un paquet de croquettes : quels éléments repérer ? 

Les composants des croquettes doivent être listés par nom ou catégorie, en ordre descendant selon leur poids avant transformation (avant cuisson).

Précisons certaines mentions :

  • Le terme « sous-produit animal » désigne les parties des cadavres valorisées en alimentation animale, mais non destinées à l’alimentation humaine car non valorisables (abats par exemple).
  • Le terme « viande » ne peut être employé qu’en cas d’utilisation de muscles squelettiques.
  • La mention du terme « frais » est utilisée pour décrire les composants n’ayant subi aucun traitement, excepté ceux destinés à maintenir la chaîne du froid. Méfiez-vous donc à la lecture des étiquettes : certains aliments vont contenir une grande proportion de viande fraîche, car humide (70% en moyenne), ce qui les classe en haut de la liste d’ingrédients ; mais après cuisson, cela ne veut pas dire pour autant qu’ils contiennent beaucoup de viande…

Les composantes à prendre en compte avant de choisir les croquettes de votre chat 

Intéressons-nous maintenant aux mentions des différents composants des croquettes.

Il sera intéressant de repérer des éléments renseignant sur la qualité des protéines. Attention, il est également essentiel de s’intéresser à la part d’acides aminés, qui sont essentiels dans la constitution de la ration.

Pour évaluer cette qualité, il est intéressant de regarder :

  • Le pourcentage en phosphore : en effet, une valeur élevée, proche de 1% de MS, pourrait indiquer que les protéines proviennent plutôt de carcasses,
  • Le taux de cendres, qui désigne la part de minéraux essentiels, et qui doit idéalement être inférieur à 10%,
  • Le prix.
  • En ce qui concerne la part de glucides, elle figurera souvent sur le paquet de croquettes sous la forme « ENA », pour Extractif Non Azoté. Ce terme désigne en fait l’amidon et les sucres, ou oses, qui sont les principales sources d’énergie.
  • La cellulose brute désigne en fait la part de fibres totales apportées par l’aliment.
  • Les cendres brutes désignent le pourcentage de macroéléments et oligoéléments minéraux.

Les vitamines intéressantes à repérer sur l’étiquette sont celles qui sont indispensables à votre chat et dont l’apport complémentaire par l’alimentation est nécessaire :

  • B1, ou thiamine, nécessaire au métabolisme du glucose,
  • A (non synthétisée chez le chat), et joue un rôle dans la vision, le renouvellement des tissus et le système immunitaire,
  • B3, insuffisamment synthétisée chez le chat,
  • D3, dont la synthèse est très faible chez le chat.

Pour finir, l’énergie métabolisable représente la quantité de calories apportée, généralement pour 100g d’aliment. Elle permettra à votre vétérinaire de calculer la quantité de croquettes à donner quotidiennement, en fonction de son besoin énergétique.

Vous avez la possibilité d'utiliser une application mobile comme Kibbs pour scanner le paquet de croquettes de votre chat. 

 

Vous avez maintenant quelques clés en main pour mieux comprendre les besoins nutritionnels de votre chat. Rappelez-vous qu’au cours de sa vie, votre chat n’aura pas les mêmes besoins, et la composition de sa ration devra donc évoluer et s’adapter. La nutrition étant une discipline complexe, votre vétérinaire est le plus à même de vous aider à choisir les croquettes pour votre chat. Il déterminera le poids idéal de votre chat et les objectifs de son alimentation. De plus, il vous conseillera sur la ration la plus adaptée.

[caption id="attachment_1303" align="aligncenter" width="624"]Complément alimentaire pour animaux - Chat - santé chat - VetPocket Merci @celtic_lumos_bengal pour cette photo de la petite troupe ❤[/caption]

Pour accéder à tous nos contenus sur la santé et le bien-être animal, téléchargez gratuitement l'application VetPocket ! 📲

 

Elle permet de centraliser les informations médicales de vos animaux : comptes-rendus de consultation, radios, résultats de prises de sang, ordonnances... En bonus, votre vétérinaire peut remplir l'application en temps réel ! VetPocket accepte tous les animaux de compagnie : chien, chat, lapin, furet, serpent... 🐾

 

En plus du carnet de santé partagé, vous retrouverez aussi : 

  • La partie identité 😊 : regroupe les informations importantes de votre animal.
  • Les traitements 💊 : pour n'oublier aucune prise médicamenteuse, que ce soit pour les vaccins, antiparasitaires, traitements ponctuels ou à vie.
  • Le suivi de l'alimentation et du poids 📈 : avec un espace dédié à l'alimentation et une courbe de poids pour suivre l'évolution de votre animal.
  • L'agenda 📅 : pour noter les rendez-vous importants mais aussi l'apparition de troubles chez votre animal (exemple : vomissements, chaleurs...).
  • La carte 🗺 : affiche tous les vétérinaires à proximité de votre localisation ainsi que leurs coordonnées et vous permet de prendre rendez-vous directement chez votre vétérinaire habituel.
  • Le blog ✍🏼 : pour en apprendre plus sur la santé et le bien-être animal.

 

On vous attend sur VetPocket 😊

 




  Retour aux actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *