Les plantes toxiques pour les animaux

Publié le : 19 juillet 2021

Popeye - Plantes toxiques pour les animaux - Intoxications plantes

Merci @Popeye_thegolden pour cette magnifique photo 😍

De nombreuses plantes sont toxiques pour les animaux, mais certaines le sont plus que d’autres. Il faut donc apprendre de quels végétaux se méfier et faire le maximum pour éviter une intoxication en adoptant quelques gestes simples et en étant vigilant. 🌱

 

Cas d'intoxication pour les chats et les chiens

Les chats et les chiens ne vont pas s’intoxiquer dans les mêmes circonstances et donc pas avec les mêmes végétaux : 

  • Les chats 😺 s’intoxiquent plutôt avec des plantes d’intérieur (75 % des intoxications végétales chez le chat ont lieu à l’intérieur de la maison ou de l’appartement) et plus particulièrement avec les parties vertes de celles-ci. Mâchonner ces parties vertes fait partie du comportement normal du chat et en général il n’aime ni les baies ni les graines.
  • Le chien 🐶 peut s’intoxiquer à l’intérieur ou à l’extérieur et va adorer manger n’importe quelle partie du végétal : bulbe, feuille, fleur, graine ou tige.

 

Quelles sont les plantes toxiques pour les animaux ?

Plantes très toxiques pour les animaux

Les trois tableaux suivants récapitulent les effets et la partie toxique des plantes (listes non exhaustives) très toxiques (tableau 1), toxiques (tableau 2) et peu toxiques (tableau 3) pour les chiens et les chats.

Plante  Partie(s) toxique(s)  Symptômes
Guy  Rameau, baie Salivation excessive, animal boit et urine beaucoup, gastro-entérite, troubles cardiaques, troubles nerveux
Houx  Baie, feuille Gastro-entérite, somnolence, coma
Muguet  Graine, fleur, feuille Salivation excessive, gastro-entérite, troubles cardiaques, troubles nerveux, coma
Laurier rose Fleur, feuille Gastro-entérite, troubles nerveux, troubles cardiaques sévères
Kalanchoé Fleur, feuille Salivation excessive, diarrhée hémorragique, troubles cardio-respiratoires (arrêt cardiaque possible), faiblesse.
Cyclamen Rhizome Gastro-entérite hémorragique, troubles nerveux possible. Troubles cardio-respiratoires fatals.

Tableau 1. Principales plantes d’intérieur et de balcon très toxiques pour les chiens et les chats (liste non exhaustive) (Tissier et Kohlhauer, 2019)

 

Plantes toxiques pour les animaux

Plante Partie(s) toxique(s)  Symptômes
Amaryllis Bulbe Salivation excessive, gastro-entérite, troubles nerveux et cardiaques à haute dose
Arum (des fleuristes) et anthurium Feuille, tige, rhizome, latex Irritation de contact (peau, œil), salivation excessive, vomissements, œdème du pharynx
Azalée Toute la plante Gastro-entérite
Dieffenbachia Feuille, tige, rhizome, latex Irritation de contact (peau, œil), salivation excessive, vomissements, œdème du pharynx
Ficus Feuille, tige, latex Salivation excessive, gastro-entérite, troubles nerveux possibles, irritation de contact
Philodendron Feuille, tige, rhizome, latex Irritation de contact (peau, œil), salivation excessive, vomissements, œdème du pharynx
Pommier d’amour Feuille, fruit Salivation excessive, gastro-entérite, troubles cardio-respiratoires, troubles nerveux
Rhododendron Toute la plante Salivation excessive, gastro-entérite, troubles cardio-respiratoires, troubles nerveux
Scheffléra Toute la plante Vomissements, troubles de l’équilibre
Chêne Gland Inflammation digestive, des vomissements et une diarrhée fréquemment hémorragique.

Tableau 2. Principales plantes d’intérieur et de balcon toxiques pour les chiens et les chats (liste non exhaustive) (Tissier et Kohlhauer, 2019)

 

Plantes peu toxiques pour les animaux

Plante  Partie(s) toxique(s)  Symptômes
Asparagus et agapanthe Toute la plante Salivation excessive, gastro-entérite modérée
Chlorophyton Toute la plante Salivation excessive, gastro-entérite modérée
Chrysanthème Feuille, fleur Gastro-entérite bénigne, larmoiement, rarement convulsions
Coton Feuille, tige, latex Irritation de contact, salivation excessive, gastro-entérite modérée
Dracaena Feuille Vomissements, irritation buccale
Jacinthe Bulbe, fleurs, feuilles Salivation excessive, gastro-entérite, troubles cardiaques, troubles nerveux
Lierre Feuille Gastro-entérite bénigne
Lys Fleur, feuille Troubles digestifs modérés
Poinsettia (étoile de Noël) Feuille, tige, latex Irritation de contact, salivation excessive, gastro-entérite bénigne
Primevère Toute la plante Gastro-entérite bénigne, irritation de contact
Sansevière Toute la plante Salivation excessive, gastro-entérite bénigne
Tulipe Bulbe, fleur, feuille Salivation excessive, gastro-entérite, troubles cardiaques, troubles nerveux
Yucca Toute la plante Salivation excessive, gastro-entérite bénigne

Tableau 3. Principales plantes d’intérieur et de balcon relativement peu toxiques pour les chiens et les chats (liste non exhaustive) (Tissier et Kohlhauer, 2019)

 

➡️ L’herbe à chat et le bois d’olivier ne sont pas toxiques pour l’espèce féline mais ils induisent un changement de comportement qui fait souvent penser à une intoxication.

 

Exemples d'intoxication d'animaux

1/ Plantes toxiques pour les animaux : le Ricin 🛢️

Chez le chien, l’intoxication aux graines de ricin est fréquente en France et grave. Le ricin est une plante qu’on trouve sous la forme d’engrais organique (c’est le tourteau), de plante d’ornement ou encore de graines pour la décoration. La dose à ingérer pour rendre l’animal malade est très faible : 2 ou 3 graines suffisent à la déclaration de symptômes chez un chien de 10 kg. Une seule graine peut donc intoxiquer un petit chien (RONFARD, 2008).

Les chiens intoxiqués vont présenter des symptômes, en général 18 à 24h après ingestion mais parfois le délai n’est que de 3-4h. Ces chiens présentent alors des diarrhées, des vomissements, une douleur abdominale, un abattement, ils ne mangent plus et sont déshydratés. Parmi les complications on trouve des troubles cardio-respiratoires, des convulsions, une salivation excessive, des troubles de la coagulation, des muqueuses jaunes, une prise de boisson augmentée, des pertes de conscience et éventuellement des tremblements et un coma (RONFARD, 2008). 

L’évolution de l’état de l’animal va dépendre de la quantité ingérée et du type de source (graine ou tourteau). En effet, si une grande quantité a été ingérée, un coma et la mort surviennent environ 12h après le début des symptômes (soit 30 à 36h après ingestion). Par ailleurs, le tourteau est plus dangereux que les graines : dans 90 à 100 % des cas d’intoxications au tourteau la mort survient en 2 ou 3 jours après une phase convulsive tandis que le taux de mortalité est de 9% dans le cas d’ingestion de graines de ricin (RONFARD, 2008).

 

2/ Plantes toxiques pour les animaux : le cannabis 🌿

L’intoxication au cannabis est plus fréquente chez le chien. Elle survient lorsque celui-ci ingère accidentellement des feuilles de cannabis ou de la résine ou inhale la fumée de cigarette de marijuana. Le chien est alors somnolent, il a une démarche mal-assurée et ses mouvements sont désordonnés. Il a l’œil vitreux, peut éventuellement être agressif ou « agir bizarrement ». Dans de rare cas, le chien est pris de convulsion et peut sombrer dans le coma. En général les symptômes régressent d’eux-mêmes mais ils peuvent rester plusieurs jours (Tissier et Kohlhauer, 2019).

 

3/ Plantes toxiques pour les animaux : les huiles essentielles🌸

Les huiles essentielles sont à l’origine de plus en plus d’intoxications, notamment chez le chat. L’intoxication peut faire suite à une inhalation (diffuseur d’ambiance), à un contact cutané (huile essentielle de massage ou surdosage de shampoing aux huiles essentielles) ou à une ingestion (en se léchant, les chats peuvent ingérer de l’huile essentielle qu’ils ont sur le pelage).

  • Les huiles de géraniol ou de Margousier sont les huiles essentielles les plus représentées et entraînent des troubles nerveux (tremblements, incoordination), des troubles digestifs (vomissements, diarrhées) et éventuellement des troubles cardiovasculaires, si le chat a inhalé l’huile, ou des démangeaisons et une dépilation, si le contact a été cutané.
  • Les huiles essentielles de citron, contenues essentiellement dans des shampoings, peuvent entraîner une diminution de la température, une salivation excessive et des tremblements musculaires, si elles sont appliquées en excès.
  • L’huile de Melaleuca, quant à elle, provoque dépression, faiblesse, tremblements musculaires et incoordination, si appliquée en excès. On la trouve principalement dans des shampoings antiparasitaires (Tissier et Kohlhauer, 2019).
  • L’huile de Pennyroyal est une huile essentielle toxique pour le chien. On la retrouve dans certains répulsifs contre les puces, dans des détergents et des parfums ainsi que dans certains aliments (elle est utilisée comme exhausteur de goût mais sa teneur est limitée par la réglementation européenne). Elle entraîne des vomissements, une léthargie et des diarrhées. L’animal finit par avoir des convulsions et meurt. Il faut tout de même noter que cette intoxication à l’huile de Pennyroyal est rare (RONFARD, 2008).

Kydady_and_cats - Plantes toxiques pour les animaux

Merci @kylady_and_cats, super photo 🥰

Que faire si mon animal s’intoxique ?

⚠️ Si vous voyez votre animal manger une plante, arrêtez-le immédiatement et emmenez-le chez le vétérinaire. Prenez le temps d’être certain de connaître le nom de la plante ou prenez-la avec vous pour la montrer au vétérinaire. Cela permettra de connaître le risque que court votre animal et de savoir s’il existe un antidote spécifique. 

📞 Vous pouvez aussi contacter un centre antipoison qui vous donnera des conseils sur la marche à suivre. Il en existe deux en France [1] :

  • Le centre antipoison animal et environnemental de l’ouest (CAPAE-Ouest), de l’école vétérinaire, agroalimentaire et de l’alimentation de Nantes, Oniris.
  • Le centre national d’informations toxicologiques vétérinaires (CNITV), de l’école vétérinaire de Lyon, VetAgroSup.

 

Comment éviter les intoxications ?

Pour éviter une intoxication de vos animaux, il y a un certain nombre de choses auxquelles faire attention.

✅ Pour l’intérieur :

  • Connaître le nom de toutes les plantes qui sont dans votre intérieur et vérifier qu’elles ne sont pas toxiques pour vos animaux.
  • Ne laissez jamais un animal mâchonner les plantes, même celles que vous connaissez car n’importe quel végétal est potentiellement toxique. Pour ce faire, vous pouvez les disposer en hauteur (attention tout de même aux chats).
  • Ramassez les éventuelles feuilles ou fleurs qui seraient tombées.
  • Pour éviter les intoxications par les huiles essentielles, respectez les doses de shampoing prévues, évitez les diffuseurs d’ambiance et ne mettez pas directement ou indirectement des huiles essentielles sur votre animal pour quelque raison que ce soit.

 

✅ Pour l’extérieur :

  • Si vous décidez de travailler dans votre jardin (désherbage, taillage de haies …), mettez des gants et ne coupez pas les arbres et arbustes en présence de vos animaux, il faut éviter qu’ils reçoivent de la sève ou de la résine.
  • A la fin de votre travail, ramassez tous les débris de végétaux et mettez-les au compost, à la poubelle ou dans une benne en attendant de les emmener à la déchetterie. Il est important que vos animaux n’y aient pas accès.
  • Ne les laissez pas se coucher sous les arbustes que vous venez de tailler (il peut encore y avoir de la sève et de la résine qui coule, surtout s’ils s’y frottent).
  • Si vous possédez un compost, soyez certain que votre chien n’y a pas accès (en le couvrant par exemple) car il risquerait de manger ce qui se trouve dedans et donc de s’intoxiquer (Tissier et Kohlhauer, 2019).
  • Lors des balades du chien, ne le laissez pas manger des plantes. On conseille en général de connaître les principales plantes qui se trouvent sur votre trajet de balade habituelle. Vous pouvez trouver des grilles d’identification en librairie ou sur internet.
  • Si vous réalisez une balade dans un endroit avec des chênes, faites attention à ce que votre chien n’avale pas de glands.

Taiga - Plantes toxiques - chien - balades

Merci @Taiga_ounak 🧡

 

Encore une fois, surveillez tout particulièrement les jeunes animaux (Tissier et Kohlhauer, 2019) et lavez-vous les mains après avoir touché vos végétaux.

Nous avons aussi créé un article de blog sur comment faire une trousse de premier secours pour votre animal, vous pouvez y jeter un œil pour être préparé en toute circonstance. 

Partagez en commentaires vos astuces pour empêcher vos animaux d’avoir accès à vos plantes et retrouvez d’autres contenus sur des sujets vétérinaires sur l’application VetPocket. 💬

 

Reika - Plantes toxiques pour les animaux - Intoxication animaux - chien et chat

Merci @reika.the.erasier 😍

 


Pour accéder à tous nos contenus sur la santé et le bien-être animal, téléchargez gratuitement l'application VetPocket ! 📲

 

Elle permet de centraliser les informations médicales de vos animaux : comptes-rendus de consultation, radios, résultats de prises de sang, ordonnances... En bonus, votre vétérinaire peut remplir l'application en temps réel ! Et bien entendu, tous les animaux sont acceptés chez VetPocket. 🐾

 

En plus du carnet de santé partagé, vous retrouverez aussi : 

  • La partie identité 😊 : regroupe les informations importantes de base de votre animal.
  • Les traitements 💊 : pour n'oublier aucune prise médicamenteuse, que ce soit pour les vaccins, antiparasitaires, traitements ponctuels ou à vie.
  • Le suivi de l'alimentation et du poids 📈 : avec un espace dédié à l'alimentation et une courbe de poids pour suivre l'évolution de votre animal.
  • L'agenda 📅 : pour noter les rendez-vous importants mais aussi l'apparition de troubles chez votre animal (exemple : vomissements, chaleurs...).
  • La carte 🗺 : affiche tous les vétérinaires à proximité de votre localisation ainsi que leurs coordonnées et vous permet de prendre rendez-vous directement chez votre vétérinaire habituel.
  • Le blog ✍🏼 : pour en apprendre plus sur la santé et le bien-être animal.

 

On vous attend sur VetPocket 😊




  Retour aux actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *